Poème 'Camelot' de ATOS

Camelot

ATOS

Je me raconte des histoires.
je vole des images.
Je déchire des pages.
Je dévore des vies.
Je fouille dans les plus belles,
Et c’est tout au fond d’elles
Que je trouve des merveilles !
J’éparpille les plus vilaines,
Et j’y découvre des soleils !
J’ai au fond de mes poches
Des instants surprenants,
Des parfums étonnants.
Des soupirs insolents,
Et des regards d’enfant.
Je me raconte des histoires.
Je guette l’instant,
L’instant précis,
Où je glisserai au fond de ma sacoche,
Tout ce que vous avez laissé trainer.
Des miettes de rien,
Des petits matins,
Des gestes très doux,
Des mots oubliés.
Tout ce qui ne vous servira plus jamais,
Tout ce qui est démodé.
Tout ce que vous avez jeté.
Je ramasse et j’entasse
Des brindilles d’envies,
Quelques points silencieux,
Des majuscules rouillées,
Des virgules ébréchées,
Et des tas de silences
Qui sont à présent périmés.
Je me raconte des histoires.
Je traine sur les trottoirs,
Les halls de gare,
Les terrains vagues,
En de vagues assemblées,
Sur vos parvis et vos pavés,
Dans vos palais, et vos mémoires.
J’ouvre des coffres et des armoires,
Et des boites à secret.
Je suis bricoleur de vies !
Étameur de l’ennui !
Brocanteur à l’envie !
Je suis le camelot
D’un tas de petits mots !
Ce ne sont que des histoires,
Que j’offre ou que je vends,
Le plus souvent aux quatre vents,
Mais jamais au plus offrant.
Mais ce ne sont que des histoires,
Vous n’êtes pas obligé de me croire…
Je suis bricoleur de vies !
Étameur de l’ennui !
Brocanteur à l’envie !
Je suis le camelot
D’un tas de petits mots !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS