Un Jour Un Poème : chaque jour un nouveau poème et toutes les oeuvres des plus grands poètes

Le poème du jour ...

Pépère, écout’pas ça, c’est du mélancolique.
À chaque fois qu’tu l’entends, tu fais ton cinéma,
Ça te rappelle des trucs, cette espèce de musique,
Ça te rappelle Germaine mais ça tu l’diras pas.

Écoute pas ça, j’te dis ; t’as déjà l’œil qui brille,
Tu tires sur ta cibiche comme au bal des pompiers,
Y paraît qu’tu savais baratiner les filles,
Y paraît qu’au chamboule-tout t’étais toujours premier.

Je vois l’accordéon tourner sous ta casquette
C’est comm’ la foire du trône, réveillé d’un seul coup
Quand on a dix-huit ans, c’est merveilleux la fête,
À présent c’est foutu, tu n’y vas plus beaucoup.

Pépère, écout’ pas ça, et parle-moi d’Germaine.
Y paraît qu’avec elle t’avais l’sifflet coupé,
Que tu v’nais la chercher chez papa toutes les s’maines,
En promettant surtout d’la ram’ner pour souper.

Pépère, écout’pas ça, tu vas pleurer par terre
Si tu rentres chez toi avec des yeux rougis
Mémène elle va penser que t’as forcé sur l’verre
Elle comprendra jamais que l’biniou t’a surpris.

C’est pernicieux comme tout les pianos à bretelles,
Ça vous balance des airs au décrochez-moi ça,
Des sonates à deux ronds dans le fond des ruelles
Avec des mots tout neufs qui n’en finissent pas.

Pépère, on va rentrer, vas-y, finis ta bière,
Il est minuit passé, c’est plus des heures pour toi.
Le patron du bistrot va boucler ses lumières
Et pour le dénicheur, ça s’ra la prochaine fois.

Bernard DIMEY

Portait de Bernard DIMEY

Bernard Dimey, né Bernard Georges Lucide Dimey le 16 juillet 1931 à Nogent-en-Bassigny (aujourd’hui Nogent) (Haute-Marne) et mort le 1er juillet 1981 à Paris, est un poète, auteur de chansons et dialoguiste français. Il commence à faire de la radio, puis écrit dans la revue Esprit. Il s’intéresse à la peinture (il a peint sous le nom de Zelter). Il s’installe à Paris à 25 ans sur la Butte Montmartre. Il ne la quittera plus. Il y fréquente les bistrots ; il y en avait encore là-bas, pas trop envahis par les touristes. Il y rencontre « les... [Lire la suite et accéder à l'ensemble de ses oeuvres poétiques]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto