Poème 'Dans le Silence et la Solitude' de Nanouchkafab44

Accueil > Les membres > Page de poésie de Nanouchkafab44 > Dans le Silence et la Solitude

Dans le Silence et la Solitude

Nanouchkafab44

Paupières ensommeillées
de rêves enfièvrés
de larmes baignées sur ton absence
Fenêtre entr’ouverte je m’éveille
l’horizon empourpre l’Orient
Piqués par l’air vif mes yeux se plissent
et sensibles clignotent première gelée d’automne

Au loin un chien aboie des coqs se saluent
En mon coeur la mélancolie
- Prélude de Bach

ans le silence et la solitude
des paroles murmurées que tu n’entends pas
des mots jetés que tu ne liras pas

Allongée dans le jardin regard clos
par la caresse fraîche du soleil de septembre
Je parcours une improbable route
droite elle s’élance entre les côteaux en réalité
sinueuse comme un serpent venimeux

Là-haut opalescent ronronne un sillon d’avion
Près de moi étendue
soupire et rêve ma brune Nouka

- Gnossienne numéro trois de Satie mes doigts sur le clavier

Des images floutées
dans la pénombre de mes yeux aveugles
A perte de vue la route s’étire croise d’autres horizons
le ressac et l’écume bruissent le ciel argent me hèle
Toi aussi tu perçois
cet appel
désir ardent les rives de tes bras m’enlacent
la presqu’île devient ILE
Mais
Poumons resserrés comment respirer
l’odeur de ta peau devinée

Au zénith plane immobile dans l’immensité bleue voilée de blanc
un faucon pélerin ailes déployées
Les dernières abeilles se gorgent des nectars sucrés

Dans le silence et la solitude
Forte de Toi
m’échappent délicieusement sensuelles
tendres imprévisibles des caresses comme un envol
- Ô tes yeux tes lèvres tes boucles folles !

La Nuit me prend m’enveloppe tu t’éloignes si loin toujours
Il est tard
Mes yeux s’étonnent s’affolent te cherchent
à travers l’infinitude étoilée de la voûte céleste
Ma peau soudain frémit
sous ce baiser muet presque immatériel

Tu m’as rendu le souffle
Tu es là quelque part sur le globe

Je t’aime

De ma chambre écrin de ma folie
dansent sur la pointe des pieds des notes amies
Nocturne de Chopin Adagio de Mozart
Puis

le Silence

la Solitude

© F.R

Poème préféré des membres

Nanouchkafab44 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Nanouchkafab44

Image de Nanouchkafab44

Nom : non renseigné

Prénom : Françoise

Naissance : non renseigné

Présentation : https://francoiseruban.blogspot.com/

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS