Poème 'Non, ton éternité' de Louise ACKERMANN dans 'Poésies Philosophiques'

Non, ton éternité

Louise ACKERMANN
Recueil : "Poésies Philosophiques"

Non, ton éternité d’inconscience obscure,
D’aveugle impulsion, de mouvement forcé,
Tout l’infini du temps ne vaut pas, ô Nature !
La minute où j’aurai pensé.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. La poésie est un propos qui se rebelle
    Qui prend le contre-pied qui tient bon qui fait front
    Qui projette les mots en d'étranges querelles
    Et noblement toujours relève les affronts
    *
    Elle est assez sonore on la trouve partout
    Elle dicte sa loi et vivement s'impose
    Mon quotidien pourtant n'en souffre pas du tout
    J'aime tous les défis que le verbe me pose
    *
    La rime fait tomber les pouvoirs d'illusion
    Souligne l'essentiel efface le restant
    Brise malentendu mensonge et confusion
    Donne sa vraie saveur à la gorgée de temps

Rédiger un commentaire

Louise ACKERMANN

Portait de Louise ACKERMANN

Louise-Victorine Ackermann, née Louise-Victorine Choquet (Paris, 30 novembre 1813 – aux environs de Nice, 3 août 1890), était une poétesse française. Louise-Victorine Choquet est née à Paris de parents d’origine picarde. Son père, voltairien et amoureux des lettres, lui fera donner une éducation éloignée de... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto