Henry BATAILLE : poèmes, oeuvres et biographie

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Henry BATAILLE

Henry BATAILLE (1872-1922)

Sa biographie

Portrait de Henry BATAILLE

Henry Bataille est un dramaturge et poète français né à Nîmes le 4 avril 1872, décédé à Rueil-Malmaison le 2 mars 1922 dans sa propriété du « Vieux Phare ».

D’une famille bourgeoise (son père était magistrat à la cour d’appel de Paris) originaire du département de l’Aude, il perdit jeune son père puis sa mère. Élevé par sa sœur et le mari de celle-ci, il fit des études artistiques et pensa longtemps se tourner vers le dessin et la peinture. À ce titre, il laissa un album de lithographies « Têtes et pensées » (1901) où nous retrouvons les portraits des célébrités littéraires du début du XXe siècle (Jules Renard, André Gide, Octave Mirbeau…).

Il eut un certain succès avant la Première Guerre mondiale et partagea la vie de ses deux principales interprètes au théâtre : l’actrice d’origine belge Berthe Bady puis Yvonne de Bray.

L’œuvre de Bataille, nostalgique, se veut une critique virulente des mœurs et de la morale figée des classes élevées de la France de l’avant guerre.

Louis Aragon fait d’Henry Bataille un des personnages de son roman « Les Cloches de Bâle ». Pour Aragon, le plus beau vers de la langue française « J’ai marché sur la traîne immense de ta robe », est un vers d’Henry Bataille.

Une reproduction du transi (intitulé « Le Transi de René de Chalon ») illustrée par un de ses poèmes et sculptée par le sculpteur Pompon, animalier célèbre se trouve sur son tombeau à Moux (Aude).


Source : Wikipédia
Ce contenu est soumis à la licence CC-BY-SA.
© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto