Robert DESNOS : poèmes, oeuvres et biographie

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Robert DESNOS

Robert DESNOS (1900-1945)

Sa biographie

Portrait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, nĂ© le 4 juillet 1900 Ă  Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en TchĂ©coslovaquie Ă  peine libĂ©rĂ© du joug de l’Allemagne nazie.

Autodidacte et rĂŞvant de poĂ©sie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littĂ©raires modernistes et rejoint en 1922 l’aventure surrĂ©aliste. Il participe alors de manière Ă©clatante aux expĂ©riences de sommeils hypnotiques et publie avec Rrose SĂ©lavy (1922-1923) ses premiers textes qui reprennent le personnage crĂ©Ă© par Marcel Duchamp.

Dans les annĂ©es 1924-1929, Desnos est rĂ©dacteur de « La RĂ©volution surrĂ©aliste » mais rompt avec le mouvement quand AndrĂ© Breton veut l’orienter vers le Communisme. Il travaille alors dans le journalisme et, grand amateur de musique, il Ă©crit des poèmes aux allures de chanson et crĂ©e avec un grand succès le 3 novembre 1933, Ă  l’occasion du lancement d’un nouvel Ă©pisode de la sĂ©rie FantĂ´mas Ă  Radio Paris « la Complainte de FantĂ´mas ».

Le poète devient ensuite rĂ©dacteur publicitaire mais concernĂ© par la montĂ©e des pĂ©rils fascistes en Europe, il participe dès 1934 au mouvement frontiste et adhère aux mouvements d’intellectuels antifascistes, comme l’Association des Ă©crivains et artistes rĂ©volutionnaires ou, après les Ă©lections de mai 1936, le « ComitĂ© de vigilance des Intellectuels antifascistes »

En 1940 après la dĂ©faite il redevient journaliste pour le quotidien « Aujourd’hui », et dès juillet 1942 fait partie du rĂ©seau de RĂ©sistance AGIR. Il poursuit ses activitĂ©s de RĂ©sistance jusqu’Ă  son arrestation le 22 fĂ©vrier 1944. Il est dĂ©portĂ© Ă  Buchenwald et passe par d’autres camps avant de mourir Ă  Theresienstadt, en TchĂ©coslovaquie : Ă©puisĂ© par les privations et malade du typhus, il y meurt le 8 juin 1945, un mois après la libĂ©ration du camp par les Russes. La dĂ©pouille du poète est rapatriĂ©e en France, et Robert Desnos est enterrĂ© au cimetière du Montparnasse Ă  Paris.

Son Ĺ“uvre comprend un certain nombre de recueils de poèmes publiĂ©s de 1923 Ă  1943 – par exemple « Corps et biens » (1930) ou « The Night of loveless nights » (1930) – et d’autres textes sur l’art, le cinĂ©ma ou la musique, regroupĂ©s dans des Ă©ditions posthumes.


Source : Wikipédia
Ce contenu est soumis à la licence CC-BY-SA.

Ses oeuvres

Recueil : 'Ă€ la caille'
Recueil : 'À la mystérieuse'
Recueil : 'C'est les bottes de 7 lieues cette phrase « Je me vois »'
Recueil : 'Ce cœur qui haïssait la guerre'
Recueil : 'Chantefables'
Recueil : 'Chantefleurs'
Recueil : 'Contrée'
Recueil : 'Corps et biens'
Recueil : 'Destinée arbitraire'
Recueil : 'État de veille'
Recueil : 'Fortunes'
Recueil : 'La Géométrie de Daniel'
Recueil : 'La Liberté ou l'Amour'
Recueil : 'Langage cuit'
Recueil : 'Le Bain avec Andromède'
Recueil : 'Les Portes battantes'
Recueil : 'Les Sans Cou'
Recueil : 'Les Ténèbres'
Recueil : 'Les Voix intérieures'
Recueil : 'Prospectus'
Recueil : 'Un cadavre'
Hors recueil (ou recueil à définir)
© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto