Poème 'Banc d’automne' de spleen

Banc d’automne

spleen

Les feuilles ont pris ta place,
Sur le banc, en automne,
Près de lui, quand je passe,
J’entends le ciel qui tonne.

Tu ne reviendras plus,
Si loin tu es allée,
Dans un pays perdu,
A jamais oubliée.

Le temps est un intrus,
Les arbres courbent la tête,
Ma vie est devenue,
Un lendemain de fête.

Les feuilles qui frissonnent,
C’est ta voix que j’entends,
Comme la cloche qui sonne,
Sous les assauts du vent.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

spleen

Image de spleen

Nom : non renseigné

Prénom : non renseigné

Naissance : non renseigné

Présentation : non renseigné

Accéder à sa page de poésie

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS