Poème 'Besançon' de dagi

Besançon

dagi

Sous le regard des sept collines
Le Doubs, tranquille, chemine
De son promontoire, la citadelle
Offre protection à la vieille ville

Enlacée par la boucle du fleuve
La cité s’abandonne à ses rêves
L’écrin de verdure du parc Micaud
Attire les enfants et les badauds

Sur l’esplanade, un certain Victor
Discrètement, consulte sa montre
Sur le quai, notre cher marquis
Avec grâce, se prête aux selfies

Le minotaure, entre Doubs et canal
Fièrement dressé sur son piédestal
Le regard, dans le sens du courant
Reprend son souffle, péniblement

Belle cité au lointain passé
Mère du temps et de la Comté
Fierté de tous les comtois
Je m’incline devant toi?!

« Comtois rend toi nenni ma foi »

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Une jolie ville, un magnifique poème..

Rédiger un commentaire

dagi

Image de dagi

Nom : non renseigné

Prénom : Dany

Naissance : 06/02/1958

Présentation : Vous trouverez sur mon blog et ici quelques textes, certains vécus, d’autres imaginaires. J’y parle de tout, de Djibouti, d’amour, de mort, des choses de la vie, avec des mots simples, nul...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS