Poème 'Biblies' de jpb01

Biblies

jpb01

Bibliothèques de nos villes
personne ne s’y adresse de parole
convivialité, sécurité

Dans l’aura d’une femme
y simplement rester à rêvouiller une petite heure
peu compris des dragueurs mais
survolé par les anges

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS