Poème 'Désormais silenciaire…' de lecathare

Accueil > Les membres > Page de poésie de lecathare > Désormais silenciaire…

Désormais silenciaire…

lecathare

Désormais silenciaire,
Je file mon franc taire.
Je me soumets à l’oubli.
Je le savoure aussi.

Desséché par l’ardeur du soleil,
Changé en momie blanche,
Je marche au désert
Où se façonne l’art
De l’oubliance.
J’apprends à vivre
La tragédie du vieillissement et
De la solitude.
Je vois les fleurs des champs
Se colorer avec le temps.

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. "Même si tu la trouves pauvre, Ithaque ne t’a pas trompé.
    Sage comme tu l’es devenu, avec tant d’expérience,
    tu dois avoir déjà compris ce que signifient les Ithaque." Constantin Cavafy.
    Encore un très beau texte.

  2. Merci Atos. En toute simplicité. J'ai lu Constantin Cafaty. Mais en écrivant ce "poème" je n'avais du tout penser à lui. Mais comme lui, je "souhaite que dure le voyage"...dans la sérénité si possible, bien entendu.
    Merci encore.
    Jean-Pierre

  3. plus de poeme sur le silence

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS