Poème 'Ébloui' de VVAL

Ébloui

VVAL

Au creux de l’hiver, endeuillé.
Malgré le froid, son vent gelé.
Le soleil apparaît enfin le soir,
réchauffe nos corps engourdis,
illumine nos ténèbres, nos nuits
ébloui nos vies, d’un choc : L’espoir

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS