Poème 'Île nénuphar' de thiolliere

Île nénuphar

thiolliere

J’aime voir le vert se mirer dans l’eau.
Au long du courant piaillent les moineaux.
Regarde nos cœurs flotter dans les cieux.
Devine qui nage au fond de mes yeux.
Île nénuphar où brille la nacre,
Nudité ouatée des cygnes qui glissent
Sur cette eau qui chante au soleil d’été.

Devine qui nage au fond de mon cœur.
Écoute le rire, écarte les pleurs.

Rives ombragées, feuillages bavards.
Idylle oubliée qu’emporte le vent.
Quel amour éteint murmure tout bas ?
Un oubli violet qui ne veut mourir.
Écoute le vent roucoulant le soir,
Triste et gémissant lorsque vient le noir.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

thiolliere

Image de thiolliere

Nom : THIOLLIERE

Prénom : Pierre

Naissance : 21/01/1948

Présentation : Ancien professeur de littérature espagnole contemporaine, spécialiste de poésie espagnole du milieu du vingtième siècle. Auteur de nombreux articles universitaires sur la poésie espagnole...

Accéder à sa page de poésie

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS