Poème 'L’amour brisé' de MatthieuDLMR

L’amour brisé

MatthieuDLMR

Oh! temps qui passe
Oh! amour perdu
Amour refusé
Amour qui refuse de s’en aller

De s’en aller comme elle
Celle qui à fait vivre cet amour
Qui l’a fait vivre dans une illusion
Illusion brisé par le temps
Par les sentiments sans raisons, aucune
Des sentiments qui laissent une trace au fer rouge
Sur mon coeur meurtri
Coeur meurtri qui refuse de battre pour une autre
Lui aussi n’a pas de raison, de raison
De battre pour une illusion
Aussi belle soit elle
Oh! Dieu pourquoi cette illusion?
Pourquoi ce faux espoir?
Pourqui je n’arrive pas à l’oublier?
Pourquoi cette pensée continue t’elle à me tourmenter?
Alors que l’illusion a été brisée

Oh! temps qui passe
Oh! amour perdu
Amour refusé
Amour qui refuse de s’en aller

Le destin a voulu me jouer un tour bien méchant
Moi qui ne suis au fond qu’un enfant
Et qui apprend les risques de l’amour
D’un amour avoué mais brisé, refusé
Refusé sans raison, aucune

Refusé malgré les preuves de mon amour pour elle
Amour qui méme dans le desespoir
Et la tristesse survit
Un amour qui me pousse à écrire un poème
Un poème sortit d es pensées tortueuses
Et desespérées d’un homme qui
Aujourd’hui avance sans but
Sans arréter de regarder en arrière
D’espérer un amour qui n’arrivera pas

Oh! temps qui passe
Oh! amour perdu
Amour refusé
Amour qui refuse de s’en aller

Durant des mois tu as été un soleil pour moi
Un soleil qui en réalité n’était qu’une pale lueur
Pale lueur d’espoir d’un soleil illusoire
Mais aujourd’hui ce soleil est éteint
Ce n’est plus qu’une étoile morte
Que faire dans ce monde sans lumière ?
Ou est passé la chaleur de cet amour ?
Ils sont descendus sur un autre monde
Laissant le mien dans l’obscurité

Oh! temps qui passe
Oh! amour perdu
Amour refusé
Amour qui refuse de s’en aller

J’ai allumé un feu pour toi
Un feu qui a réchauffé mon cœur
Je l’ai entretenu durant un certain temps
Puis je t’ai montré ma plus belle flamme
Tu l’as regardé, puis tu l’as soufflé
La flamme s’est éteinte ne laissant qu’une braise
Me laissant dans le froid
Aujourd’hui encore j’essaie de faire redémarrer ce feu
Mais il s’est éteint
Plongeant mon cœur dans la noirceur
Mes amis me trouvent silencieux et froid
Froid comme ce cœur qui bat
Car de la flamme soufflé il reste toujours une flamme

Oh! temps qui passe
Oh! amour perdu
Amour refusé
Amour qui refuse de s’en aller

Tout a été dis
Mon cœur reste sous la pluie
Sans réussir à ouvrir un parapluie
Mais c’est la vie
Elle est partie
Je me rends compte que j’ai froids
Froids au fond de moi
Parce que j’étais fou
Fou d’une fille qui s’en fout…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS