Poème 'Les fourmis, c’est con!' de guardiola

Accueil > Les membres > Page de poésie de guardiola > Les fourmis, c’est con!

Les fourmis, c’est con!

guardiola

Dans l’herbe verte, pressées, des fourmis
Toutes à leur travail au noir, en plus, l’été
Chauffées à blanc, ces abruties
Bien noircies ou rougies oranger
Et que j’te vas et viens, et que j’te bosse!
Parce que c’est dans leur nature!
Elles filent dévouées à leur négoce
Voyez-les même au fil de l’écriture!
Elles se croisent sans penser au repos
Se disent « T’as vu?-Quoi?-Non rien!
Ah bon! -Ah oui, t’as vu?… fais chaud!
Bon bah tiens, j’vais voir plus loin! »…
N’en déplaise à ceux qui écrivent
Sur cette belle société qui s’escrime
Pour moi, elles sont nulles, agressives!
Et surtout leur courage me déprime!
Et les rouges, ça c’est pire que tout!
Rien que leur nom, ça me hérisse
On pouvait pas trouver moins doux!
Allez pique-niquer au milieu d’elles,
Elle vous pique-niqueront aussi à vu!
Et deux trois fois pour faire du zèle!
Le pique-nique, moi je dis: mon cul!!!
Les fourmis sont sans doute très jalouses
Quand on ne transpire pas autant qu’elles
Elles disent: « Non mais dis-donc, ma pelouse
Va t’en ailleurs, fainéant, cigale, rebelle! »
Elles sont si connes!… Qu’elles s’écrasent!
Qu’elles arrêtent de monter ici aussi
Et de se faufiler dans mes phrases!
Ouinnhhhhhhh! J’aime pas les fourmis!…

Poème préféré des membres

IVA a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. J'ai rien contre les fourmis mais je trouve ton texte trop mignon. Tu dois être un râleur-poète né. T'en n'a pas d'autres ?

Rédiger un commentaire

guardiola

Image de guardiola

Nom : non renseigné

Prénom : non renseigné

Naissance : non renseigné

Présentation : non renseigné

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS