Poème 'Princesse des eaux' de AliouneBadaraCoulibaly

Princesse des eaux

AliouneBadaraCoulibaly

Devant un public conquis par ta grâce,
Grâce du geste, grâce de la parole,
Mon coeur a dérivé sans te connaître,
C’était toi la Princesse des Eaux!

Que je glisse comme l’eau
Du bain sur ton corps velouté,
O ma Sirène!
Que je halète comme l’eau
Du bain sur tes courbes fines
O ma Sirène!

Après mes caresses sur ta peau
Douce, songe au repos, Princesse!
Et que je succombe à l’ivresse
De ton regard.
Sois l’eau qui irrigue mon coeur,
Sois la lumière qui illumine mon âme,
Que ta voix si fluette
Berce mes rêves
De soupirant jaloux.
J’ai mordu à l’appât de sa mélodie
Et me voici soumis comme un lion
Dompté au troisième jour de captivité.

Ta voix le soir est baume
Qui apaise mes tourments nocturnes.
Quand tes yeux clairs me fixent,
Ah! Je guéris de mille maux,
Immaculé pour le Paradis.
Tes yeux sublimes sont Alizés
Suaves sur mes angoisses
Sempiternelles.
Extrait de « Rayons de soleil sur Saint-Louis »

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

AliouneBadaraCoulibaly

Image de AliouneBadaraCoulibaly

Nom : Coulibaly

Prénom : Alioune Badara

Naissance : non renseigné

Présentation : Alioune Badara Coulibaly est né à Saint-Louis du Sénégal, au quartier Sénéfobougou, à Sor. Il est le Président du Cercle des écrivains et poètes de Saint-Louis(CEPS) qui organise le...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS