Poème 'Souvenir' de celestine

Souvenir

celestine

Un souvenir, je le dévisse
Derrière une porte…
Une image, j’entre en lice
…Filent des cloportes
Je sais où regarder !
Je vais m’échapper !
Un forficule escorte…
Tu n’es pas touchée,
…Deux abeilles mortes
Et espionnes le défilé
Sauvage à mes pieds

Les coups accusés retombent,
Comme ces perles de colliers
En pluie sur le sol glissant.
Les cous sont délivrés.
L’encolure démantelée,
Les perles sont révoltées.

Les maux sont ces perles,
Les mots se tressent
et dévoilent les sonorités
Des jours aphones
Avouant leur cruauté,
Leur mensonge patent
Des soirs cyclones.

Une araignée tisse,
Un taon s’immisce
Sur l’ interstice.
Les perles s’éclipsent
Dans une quête malice,
Elles roulent, comme saoules…
Nous, nous sommes ici,
En boule
Fixant un pétale
Recroquevillés, étales
Les poings mous
La chevelure collée.
Restent quelques indices,
Des fourmis dans les mains
Des punaises sous les pieds.
Un papier froissé
Que je ramasse
Dévoile les sons sourds
Ancrés
Qui tonnent
tout à tour.

Un oiseau siffle
La pluie griffe
Le vent gifle

Entre parenthèses,
Le soleil ne devrait pas briller.
Suspension,
poing.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Ô temps maître!
    Nous apprenant l'esthetique au sein de nos efforts,
    Apprends-nous à prendre conscience de nous-mêmes!

Rédiger un commentaire

celestine

Image de celestine

Nom : non renseigné

Prénom : Célestine

Naissance : non renseigné

Présentation : non renseigné

Accéder à sa page de poésie

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS