Retrouvez l'auteur de ce poème

Accueil > Jeu du poème anonyme

Jeu du poème anonyme

Le poème dont l'auteur est à identifier ...

Quand l’œil fit autrefois éclosion sur terre
Dans un frêle organisme encor rudimentaire ;
Quand le premier regard de l’atome vivant,
D’un seul coup jusqu’au fond du ciel vide arrivant,
Découvrit le soleil plus vite qu’il n’éclaire,
Et depuis lors gardant comme un feu similaire,
Énigme clairvoyante au bord d’un embryon,
Ébloui, se tourna vers la formation ;
Quand ce rayon qu’un souffle intérieur active,
Perçant l’énormité de la nuit primitive,
Se promena, reflet conscient, à travers
Le secret d’un aveugle et splendide univers ;
Ô pics échelonnés ! ô forêts monstrueuses !
Ô fleuves ! lacs ! vallons ! ô mers tumultueuses !
Formes qui sous l’éclat des couleurs palpitez !
Vous tous, œuvres des temps et des affinités,
Plaines en fleurs, déserts, plages ou promontoires,
Spectacles merveilleux ! Qui dans vos propres gloires,
Et transmués sans fin par un désir obscur,
Rouliez, tels que dans l’ombre opaque, sous l’azur !
Membres de la déesse unique et sans apôtre,
Avez-vous tressailli d’un hémisphère à l’autre ?
Ô nature ! Miracle à toi-même caché,
As-tu senti le bas de ton manteau touché
Par quelque avant-coureur d’un dieu qui va paraître,
À la fois ton amant, ton chantre et ton vrai maître ?
Et quand l’homme apparut, plein d’extase, emplissant
Avec ses yeux son âme et son crâne puissant,
Ô fille du mystère où le mystère émerge !
N’as-tu pas tout entière alors, sublime vierge !
Frémi profondément d’angoisse et de fierté,
Sentant tomber ton voile et briller ta beauté ?
Non ! L’éternelle horreur d’être sans but ni causes
Fait seule tes frissons dans tes métempsycoses !
Tes images, tes bruits, tes parfums, tes saveurs,
Tout cet enchantement de nos esprits rêveurs,
Production des sens, n’est qu’un songe qui passe,
Et qui mourra comme eux, emportant dans l’espace
Ou rendant à te sourds, noirs et muets travaux
La chimère des cœurs et l’effort des cerveaux !
Non ! Ton voile est tombé, tu restas l’insensible,
L’inerte fiancée, et la vierge invincible
Que le profanateur s’épuise à violer !
Non ! Non ! Tu resplendis, sans lui rien révéler
Que la stérilité de ta force infinie
Et le néant d’ouvrir même en toi son génie !

Parmi ces 4 propositions, quel grand poète est l'auteur de ces vers ?
 
 
 
 

Commentaires

  1. combien y'a t-il de pages de la poésie le pauvre pion.

  2. Bonjour Léa. Je suppose que vous parlez du Pauvre Pion de Francis Jammes. Il est sûrement repris sur de très nombreux sites, en effet.

  3. je vous invite à la soirée "les poètes des Printemps" le 8 avril au Kibélé, 12 rue de l'Echiquier(10e Paris): c'est à 19h30; soirée interactive: rens. anne.quercy@gmail.com

  4. Bonsoir Alexandre, hier soir je vous ai envoyé 3 poèmes par courrier gmail, j'espère que vous le avez recu, je vien d'entrer enfin sur cette page. bravo elle est très bien faite. Merci beaucoup poour les paroles de la romance de maître Patelain. Cordialement. Maria Dolores
    dolores.martincid82@gmail.com

  5. Plus je navigue sur votre page UnJourUnPoème, plus je la trouve interessante et plus je l'aime et le plus curieux c' est qu' à force de lire tous ces poèmes, il me prend une envie folle d' en écrire beaucoup d' autres. Au fait sur ma page de poésie je viens d' écrire Qu' est-ce l' amitié, poème que je vous ai envoyé par courrier @gmail.com.
    Cordialement Maria Dolores.

  6. web4all.fr ça déconne quand même pas mal ! online.fr a l'air mieux

  7. Web4All est une association. J'aime beaucoup leur philosophie, et même s'il y a régulièrement des problèmes, je préfère continuer avec eux.

  8. ah d'accord je comprends !

  9. j'aime beaucoup ce poème jais vraiment aimer je m'appelle fatou jais 10ans
    je suis en cm1 jais vraiment aimer se poème merci de m'avoir écouter

  10. j'aime beaucoup ce poème jais vraiment aimer je m'appelle sarah jais 9ans
    je suis en cm1 jais vraiment aimer se poème merci de m'avoir écouter

  11. chaque jour je commence ma journée par lire votre poème du jour.J'aime....

  12. c est vrai que ses bien je m appelle janna j ai 8 ans bientot 9ans c est vrai quand on lis sa nous fait progresser

  13. Bonjour, j'aime bocou votre page je men sert pour reviser mes poeme que je doit aprendre pour les cours...

  14. 999 "And certainly it was not much personal towards their staff," Love claimed. Dove is simply not into trend.
    imitation replica louis vuitton wallets
    [url=http://www.lhsclassof84.com/replicalouisvuittonwallets.htm]imitation replica louis vuitton wallets[/url]

  15. svp aidez moi a rempli ma page. je me presente, ecris des poemes. mais rien ne se fait. je vous en supplie aidez moi. merci a ceux qui reagisseront.

  16. j'ai adoré ce poeme de hugo;c'était hyper génial

  17. mama mia

  18. Fatal error

  19. salut ! je suis très content , mais à qui peux envoiyer mes pœmes

  20. Je tiens compte à tout cela,j'aimerai vous solicité à me soutenir en contrubuant à mon oeuvre pour acceder dans ce domaine poétique Julchrist-Maliono +242-064792941/055109134

  21. QUE PENSEZ VOUS DE CE POEME ?

    Le Poème
    Le Poème est une emblème
    Belle comme un bohème.
    Quand j'ai des problèmes
    le poème m’emmène au loin,
    Sur l'île là ou il m'aime.
    Et ô que j'aime les Poèmes.
    Non par leurs rîmes mais par leurs crimes !
    Et leurs c'est d'être magnifiques !

  22. J'ai aimé ce poéme

  23. j'aime

  24. Je veux un poème du corbeau et le renard

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS