Retrouvez l'auteur de ce poème

Accueil > Jeu du poème anonyme

Jeu du poème anonyme

Le poème dont l'auteur est à identifier ...

Quand Juin cruel nous brûle en ses autodafés,
Paris boit devant les cafés.
Lorsque le ciel, criblé de feux, mêle en ses voiles
Les becs de gaz et les étoiles,
Tout le Paris charmant, amoureux, endetté,
Sous les chaudes brises d’été,
Devant les cafés d’or absorbe des breuvages
Abominablement sauvages.
Là vieillards, jeunes gens, filles sous leurs toisons,
Dégustent d’étranges poisons
Que leur servent Léon, Anatole, Amédée,
Et qui feraient peur à Médée.
Ils goûtent ces boissons d’enfer, pleines de maux,
Qu’on hume avec des chalumeaux,
Des bières qu’on brassa sans houblon et sans orge
Et qui vous déchirent la gorge,
De tristes eaux-de-vie et de mort, et des rhums
Qui bravent tous les décorums,
Et d’affreux curaçaos troublants, et des absinthes
Faites pour ravir des Esseintes.
O frères, avec ces boissons qui vous ont nui,
Vous buvez le féroce ennui,
L’accablement stupide et le dégoût maussade,
Les voluptés à la Sade.
Sous l’azur, sous le gouffre étoilé du ciel bleu
Éclaboussé d’astres de feu,
Quelque sombre liqueur, au noir Léthé pareille,
Vous hypnotise, et votre oreille,
Stupidement, ainsi qu’un refrain de pantoum,
Entend retentir l’affreux: Boum!
Oh! nos pères buvaient, avec sa pourpre insigne,
Le sang généreux de la vigne!
Sages, ils remplissaient leurs verres de nos vins
Rouges, réchauffants et divins,
Et caressaient, avec de gais épithalames
Leurs bonnes commères de femmes.
Le Plaisir et la Joie étaient leurs échansons;
Ils chantaient de belles chansons;
Ils ne connaissaient pas, ces gens qui savaient boire,
Les diables bleus ni l’humeur noire;
Mais leurs fils malheureux s’intoxiquent, par ton,
Devant des palais de carton.
Là les Parisiens, dans le beau mois des roses,
Boivent la haine et les névroses.
Et souvent, déguisée en garçon de café,
Spectre galamment attifé,
Arborant sur son blanc visage de squelette
Des favoris en côtelette
Et de blanc cravatée ainsi que pour un bal,
Avec la fierté d’Annibal
Jetant son cri farouche à ceux qu’elle terrasse,
La Mort dit: Boum! versez, terrasse!

Parmi ces 4 propositions, quel grand poète est l'auteur de ces vers ?
 
 
 
 

Commentaires

  1. combien y'a t-il de pages de la poésie le pauvre pion.

  2. Bonjour Léa. Je suppose que vous parlez du Pauvre Pion de Francis Jammes. Il est sûrement repris sur de très nombreux sites, en effet.

  3. je vous invite à la soirée "les poètes des Printemps" le 8 avril au Kibélé, 12 rue de l'Echiquier(10e Paris): c'est à 19h30; soirée interactive: rens. anne.quercy@gmail.com

  4. Bonsoir Alexandre, hier soir je vous ai envoyé 3 poèmes par courrier gmail, j'espère que vous le avez recu, je vien d'entrer enfin sur cette page. bravo elle est très bien faite. Merci beaucoup poour les paroles de la romance de maître Patelain. Cordialement. Maria Dolores
    dolores.martincid82@gmail.com

  5. Plus je navigue sur votre page UnJourUnPoème, plus je la trouve interessante et plus je l'aime et le plus curieux c' est qu' à force de lire tous ces poèmes, il me prend une envie folle d' en écrire beaucoup d' autres. Au fait sur ma page de poésie je viens d' écrire Qu' est-ce l' amitié, poème que je vous ai envoyé par courrier @gmail.com.
    Cordialement Maria Dolores.

  6. web4all.fr ça déconne quand même pas mal ! online.fr a l'air mieux

  7. Web4All est une association. J'aime beaucoup leur philosophie, et même s'il y a régulièrement des problèmes, je préfère continuer avec eux.

  8. ah d'accord je comprends !

  9. j'aime beaucoup ce poème jais vraiment aimer je m'appelle fatou jais 10ans
    je suis en cm1 jais vraiment aimer se poème merci de m'avoir écouter

  10. j'aime beaucoup ce poème jais vraiment aimer je m'appelle sarah jais 9ans
    je suis en cm1 jais vraiment aimer se poème merci de m'avoir écouter

  11. chaque jour je commence ma journée par lire votre poème du jour.J'aime....

  12. c est vrai que ses bien je m appelle janna j ai 8 ans bientot 9ans c est vrai quand on lis sa nous fait progresser

  13. Bonjour, j'aime bocou votre page je men sert pour reviser mes poeme que je doit aprendre pour les cours...

  14. 999 "And certainly it was not much personal towards their staff," Love claimed. Dove is simply not into trend.
    imitation replica louis vuitton wallets
    [url=http://www.lhsclassof84.com/replicalouisvuittonwallets.htm]imitation replica louis vuitton wallets[/url]

  15. svp aidez moi a rempli ma page. je me presente, ecris des poemes. mais rien ne se fait. je vous en supplie aidez moi. merci a ceux qui reagisseront.

  16. j'ai adoré ce poeme de hugo;c'était hyper génial

  17. mama mia

  18. Fatal error

  19. salut ! je suis très content , mais à qui peux envoiyer mes pœmes

  20. Je tiens compte à tout cela,j'aimerai vous solicité à me soutenir en contrubuant à mon oeuvre pour acceder dans ce domaine poétique Julchrist-Maliono +242-064792941/055109134

  21. QUE PENSEZ VOUS DE CE POEME ?

    Le Poème
    Le Poème est une emblème
    Belle comme un bohème.
    Quand j'ai des problèmes
    le poème m’emmène au loin,
    Sur l'île là ou il m'aime.
    Et ô que j'aime les Poèmes.
    Non par leurs rîmes mais par leurs crimes !
    Et leurs c'est d'être magnifiques !

  22. J'ai aimé ce poéme

  23. j'aime

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS