Poème 'À ma femme' de prpla1

À ma femme

prpla1

Dieu t’a ouvert la porte
Que tu cherchais en vain.
Vas-y, alerte et forte,
Suivre ton lendemain!
Terminer tes études
À l’université,
Et sans incertitudes
Avec ta volonté,
Alors que naît ta fille
Au milieu de tout ça?
Providence gentille,
Quel beau chant te berça!
Tu as la main céleste
Qui dirige tes pas.
Tu as l’amour, du reste ,
Qui t’étreint dans mes bras,
Tu as un beau sourire ,
Captivant, sensuel,
Et fait pour me séduire.
Chez toi c’est naturel !
Au lieu d’en faire une fête,
Et remercier le ciel,
Tu te casses la tête
Au mal artificiel.
Vis ta vie! Elle est belle !
J’ai hâte de te voir
Voler, mon hirondelle,
Dans ton plumage noir.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS