Poème 'Boule au ventre' de VVAL

Boule au ventre

VVAL

Boule au ventre que de sentir le monde partir
Voisinage insupportable que cette mort aveugle
Terreur de cette troisième qui n’ose pas se dire
Fatigue de vivre ce musée morbide des horreurs
Cynisme de cette illusion de paix qui chancelle
Tristesse de ces enfants abandonnés à la terreur
Ce chaos ne nous demande plus que l’étincelle,
Déclencher ce brasier atomique de notre fin
Boule au ventre de ce qui nous attend demain.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

VVAL

Image de VVAL

Nom : Vval - Bastillac

Prénom : victor

Naissance : non renseigné

Présentation : Mes lignes préférées: "les yeux seuls sont encore capables de pousser un cri." René CHAR, les feuillets d'hypnos, 104 - " Ah! Mille flammes, un feu, la lumière, Une...

Accéder à sa page de poésie

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS