Poème 'Bullet for my Colombine' de Superstello

Accueil > Les membres > Page de poésie de Superstello > Bullet for my Colombine

Bullet for my Colombine

Superstello

Nos corps cassants cassonade
Sucre en morceau sucre en morceaux
Poudre poupée parlante ma pure colombienne
Ton corps je le pressais comme le jus de canne

Nos bras sirupeux traversaient comme des rivières
Les camps improvisés dans la jungle des jours
Viser les trafiquants épargner les otages
J’aurais brisé ton corps en deux trucs inégaux et tranchants
Comme un mauvais alexandrin sur la civière
Léché tes pleurs cristaux sur le bout de mes doigts

Sur un plateau andin reclus
Dans mon café noir exfiltré
Divinatoire et pas sucré
Pour un couple cassé en miettes
Coopératives de l’amour
Je fis du commerce équitable

À la frontière péruvienne
Flottaient des corps momifiés
Sucre écoulé sucre aussi roux les abricots les jours d’avril

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Superstello

Image de Superstello

Nom : non renseigné

Prénom : non renseigné

Naissance : non renseigné

Présentation : non renseigné

Accéder à sa page de poésie

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS