Poème 'Ce qui reste' de VVAL

Ce qui reste

VVAL

Fatigue continue et tenace
Constance lassante de l’usure.
Plus de fatigues, de postures
Fuir la peur de ces menaces.
Allongé sereinement dès demain
Au repos pour toujours, enfin.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS