Poème 'Chanson' de Victor HUGO dans 'Les Contemplations'

Chanson

Victor HUGO
Recueil : "Les Contemplations"

Si vous n’avez rien à me dire,
Pourquoi venir auprès de moi?
Pourquoi me faire ce sourire
Qui tournerait la tête au roi?
Si vous n’avez rien à me dire,
Pourquoi venir auprès de moi?

Si vous n’avez rien à m’apprendre,
Pourquoi me pressez-vous la main?
Sur le rêve angélique et tendre,
Auquel vous songez en chemin,
Si vous n’avez rien à m’apprendre,
Pourquoi me pressez-vous la main?

Si vous voulez que je m’en aille,
Pourquoi passez-vous par ici?
Lorsque je vous vois, je tressaille:
C’est ma joie et mon souci.
Si vous voulez que je m’en aille,
Pourquoi passez-vous par ici?

Mai 18…

Poème préféré des membres

fxcrestou a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Sweet memory

  2. Ici-bas les poètes chantent ;
    Leurs voix n'ont pas besoin d'espoir
    Mais de boissons rafraîchissantes,
    Le soir.

    Ici-bas les âmes s'enchantent
    De donner et de recevoir,
    Et s'endorment sans épouvante
    Le soir.

    Ici-bas la vie est changeante
    Comme les reflets au miroir
    Dans la lumière agonisante,
    Le soir.

Rédiger un commentaire

Victor HUGO

Portait de Victor HUGO

Victor-Marie Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un écrivain, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel engagé français, considéré comme l’un des plus importants écrivains romantiques de langue française. Fils d’un général d’Empire souvent... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto