Poème 'De neige et de vent' de JuCharline83

De neige et de vent

JuCharline83

Le vieil homme reprend sa mandoline,
Et ce qu’il en sort sort de sa poitrine.
Et l’on dirait que le ciel couvert s’allège
Du fait que les bois paisibles s’enneigent.
L’homme laisse celle qui l’accompagne
Et c’est le grand calme de la campagne.

Le vieux musicien sent flancher ses jambes,
Regarde deux ou trois bûches qui flambent.
Il se rassoit, reprend sa mandoline.
Ce qu’il joue cherche à reprendre racine
Loin, très loin du lointain Péloponnèse,
Un passé ancien comme un feu de braise.
Mais où sont les plages de sable blanc ?
Le vieil homme n’est plus qu’un feu de camp
Éclairant la nuit de neige et de vent,
Il a son sac de soleil et de vent,
Sa mandoline que, chemin faisant,
Il ressort ; plus d’une corde à son chant,
Ses beaux souvenirs qu’il affrète au bois
Avec des étoiles au bout des doigts.

Un refrain donne envie de chantonner,
La chanson ne cesse de ronronner.
Par moment l’on croirait bien que s’ajoutent
Aux sons des cordes les sons d’une flûte
Traversière à travers la forêt blanche
En petites chutes d’eau sur les branches.
On s’endormirait dans ce bercement,
Mais il reste tant de neige et de vent.

Poème préféré des membres

CathyVole a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS