Poème 'Dépassé en passant' de VVAL

Accueil > Les membres > Page de poésie de VVAL > Dépassé en passant

Dépassé en passant

VVAL

Mon premier amour secret
A toi, espiègle à chaque seconde
Ton sourire éclairait nos mondes
Hallucinante, surement trop sage
Il fallait être aveugle pour t’ignorer
Les yeux gourmands et hardis.
Déclaration secrète faite sans courage
Eloignée par les chemins de nos vie

Venue d’on ne sais ou
Elle montrait son petit nez
Riant toujours à pleines dents
On en a partagé des moments
Niai, je n’ai pas osé t’embrassé
Il fallait que déjà je sois blessé
Que n’y ais-je souvent repensé
Une fois revue au hasard
Elle éclaire encore mon histoire

Comme ébloui par tes yeux
Heureux de t’accompagner
Riant de nos mots et nos jeux
Imaginant nos futurs lendemains.
Sans penser à ton plaisir désiré
Ton invitation par bêtise refusée
Ignorant les délices d’un instant.
Nos chemins se sont éloignés un moment
Emu de te retrouver au hasard d’un écran

Vision matinale dans la brume
Amoureux je l’étais à la folie
L’illusion de la grande plage
Irréelle, la plus belle des brunes
A jamais, toujours, tu m’ébloui.

Magnifique de son sourire éclat
A nos heures sombres partagée.
Rieuse et ombrageuse que tes
Yeux adoucissent nos drames
Simplement belle, une femme
Eternellement nommée Ma…

Naturelle, superbe blonde
Aimable rencontre manquée
Ta présence me plaisait.
Habitée par la ville et
A courir le vaste monde
Les traditions te suivent
Ici, ailleurs et là bas,
Elle sera toujours là

Superbe femme épicurienne
Objet de mes attentions
Panthère nord ligurienne
Histoire de plus sans pardon
Idéale espoir d’un matin
Elle aussi, encore trop loin

LA belle rencontre inespérée
Absente irrésolue de ma vie
Une perle de compassion à l’écoute
Recherchant désespérément ma route
En pensant toujours à je ne sais quoi
Ne voulant que mon bonheur, je crois
Celle avec qui 30 ans n’auraient pas suffit
Eternelle déception pour jamais

Passantes magnifiques de ma vie
A vous regarder j’en perdais l’important
Restées là dans mon cœur ignorant
Déçues, peut être vexées de ma bêtise
On ne se remet pas de vous avoir croisé
Ne m’en voulez pas s’il vous plait

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS