Poème 'Destinée' de Rodyrose

Destinée

Rodyrose

Je n’oserai ouvrir mes portes secrètes,
Mes déceptions et mes peines se font discrètes,
Elles pourront être cause de vos risettes,
Or, j’ose oublier l’inoubliable,
Faire semble de rendre mon cœur imperméable,
Mon chemin est tatoué par une main inconnue,
Devant elle je me retrouve mise à nue,
Dépourvue de baguette magique,
Je ne pourrais exaucer mes souhaits idylliques,
La vie dont je rêvais est une mise en scène,
Créée par mes envies et lubies anciennes,
Je ferme les yeux, je ne suis entourée que d’abstrait,
Je voudrai voler, je ne veux plus être cloîtrée,
Faute de parler trop d’amour,
Son sens me devient trop lourd,
J’ai besoin de silence et de sécurité,
De retrouver un bonheur que je n’ai pas encore goûté,
Je me dessine chaque jour une vie différente,
Essayer de ressembler à cette femme indifférente,
Celle qui saura être mon idole,
Jusqu’au jour où je cesserai d’être frivole.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS