Poème 'Éloge du mensonge' de NOELMETALLIER

Éloge du mensonge

NOELMETALLIER

Sous le manteau ou à tâtons,
Vous le savez quand nous mentons.
Du bout du nez ou du menton,
Quand vous mentez, nous le sentons.
Plus vous mentez, plus nous mentons,
Mentez, mentons, car c’est trop bon.

Tout d’abord, se mentir à soi,
Et en toute mauvaise foi,
Même si personne n’y croit.
Il faut mentir pour le plaisir,
Il faut aussi mentir pour rire,
Ou pour ne pas faire souffrir.

On peut mentir par cruauté,
Par gentillesse ou par bonté,
Ou juste par curiosité.
Car mentir, c’est autorisé,
Oui, c’est même recommandé,
Mentir, c’est bon pour la santé.

Donc, il faut mentir aux enfants,
Jurer qu’ils ont de bons parents ;
Non, mentir aux parents d’abord,
Et leur dire que l’on adore
Leurs si charmants petits bambins
Qui ont l’air tellement malin.

Il faut savoir mentir aux filles,
Leur dire qu’elles sont jolies,
Ou même très intelligentes,
Elles sont toutes différentes.
Il faut leur mentir par amour,
Leur dire que c’est pour toujours.

Puis, il faut mentir aux garçons,
Leur dire notre admiration
Et les flatter à l’unisson.
Et, comme c’est vraiment trop bon,
En leur disant qu’ils ont raison,
Il faut, toujours, mentir aux cons.

Rien n’est plus beau qu’un vrai mensonge.
Rien n’est plus vrai qu’un beau mensonge.
Si vous ne savez pas mentir,
Par faveur, faites-moi plaisir.
Si vous avez aimé me lire,
C’est le contraire qu’il faut dire !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

NOELMETALLIER

Image de NOELMETALLIER

Nom : METALLIER

Prénom : Noël

Naissance : 23/12/1956

Présentation : Noël MÉTALLIER, poète. Membre et correspondant local de la Société des Poètes Français. Membre du Félibrige d'Aix en Provence et du collectif Plumes et Écrivains du Pays Salonais. Membre...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS