Poème 'Prière' de Germain NOUVEAU dans 'Autres vers'

Prière

Germain NOUVEAU
Recueil : "Autres vers"

Au plus haut point de la montagne la plus pure,
Au plus beau jour de nos époques favorites
Où le désert se fleurissait de nouveaux rites,
A l’heure d’or la plus sévère à la nature ;

Blanche et les flancs pressés d’une longue ceinture,
Debout dans l’idéal concert de ses mérites,
La plus sainte et la plus charmante des ermites
Lève au ciel ses bras nus dans leurs manches de bure.

Son visage d’un feu tranquille et blanc rayonne
Comme une neige ou comme un linge où l’astre donne ;
Son coeur allumé s’ouvre au céleste conseil !

Et les plaines, à ces sauvages pieds d’yeuses,
Sont un cirque apaisé de bêtes précieuses
Les yeux de Jésus-Christ s’ouvrent dans le soleil.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Oraison de l’ours
    ----------

    Je dirai le Pater dans une langue pure,
    Qui est du Créateur le texte favori :
    C’est un bénédictin qui me l’avait appris,
    Je parle en d’autres lieux de sa noble figure.

    Il rendait lumineux le sens des Écritures,
    Lui qui fut de savoir et de sagesse épris ;
    D’une certaine ascèse il connaissait le prix,
    Un rouge coeur battait sous sa robe de bure.

    Il disait la grandeur d’une âme qui pardonne,
    Mais aussi son repos quand elle s’abandonne ;
    Sans crainte il vit venir son ultime sommeil.

    Intense fut sa vie, sans être aventureuse,
    Lui qui, sans hésiter, la disait savoureuse
    Comme le pain bien tendre ou le nectar vermeil.

Rédiger un commentaire

Germain NOUVEAU

Portait de Germain NOUVEAU

Germain Marie Bernard Nouveau, né le 31 juillet 1851 à Pourrières (Var) où il est mort le 4 avril 1920, est un poète français. Il est l’aîné des 4 enfants de Félicien Nouveau (1826-1884) et de Marie Silvy (1832-1858). Germain Nouveau perd sa mère alors qu’il n’a que sept ans. Il est élevé par son... [Lire la suite]

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS