Poème 'Fatigue' de VVAL

Fatigue

VVAL

Usure des autres, robots dociles.
Rage face à la grande déglingue,
Aux incompétences irresponsables.
Frustration d’un monde dingue,
Sur numérisé, sans âme humaine,
La fatigue me gagne, m’enveloppe,
Se terrer pour survivre, seul, isolé,
Mais loin de ce chao moderne
Ou tout semble abandonné,
Rongé par un laisser-aller coupable.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

VVAL

Image de VVAL

Nom : Vval - Bastillac

Prénom : victor

Naissance : non renseigné

Présentation : Mes lignes préférées: "les yeux seuls sont encore capables de pousser un cri." René CHAR, les feuillets d'hypnos, 104 - " Ah! Mille flammes, un feu, la lumière, Une...

Accéder à sa page de poésie

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS