Poème 'Hurlements' de VVAL

Hurlements

VVAL

Cœur démesurément muet
Corps trop gras et mutilé
Sourd aux appels, aux messages
Camouflé au fond de sa cage
L’âme hurle sa détresse
Ses appels de tendresse

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS