Poème 'Hymne au Soleil' de Petrus BOREL dans 'Rhapsodies'

Hymne au Soleil

Petrus BOREL
Recueil : "Rhapsodies"

À André Borel.


Pauvre bougre !
Jules JANIN

Là dans ce sentier creux, promenoir solitaire
De mon clandestin mal,
Je viens tout souffreteux, et je me couche à terre
Comme un brute animal.
Je viens couver ma faim, la tête sur la pierre,
Appeler le sommeil,
Pour étancher un peu ma brûlante paupière ;
Je viens user mon écot de soleil !

Là-bas dans la cité, l’avarice sordide
Des chefs sur tout champart :
Au mouton-peuple on vend le soleil et le vide ;
J’ai payé, j’ai ma part !

Mais sur tous, tous égaux devant toi, soleil juste,
Tu verses tes rayons,
Qui ne sont pas plus doux au front d’un sire auguste,
Qu’au sale front d’une gueuse en haillons.

Poème préféré des membres

ATOS a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Le soleil réconforte un coeur que les souffrances
    Avaient fait basculer dans la désespérance.

  2. Folie de Diogène
    ----------------------

    Diogène est solitaire
    Et n’y voit aucun mal ;
    Il s’allonge par terre
    Ainsi qu’un animal,
    Son oreiller de pierre
    Lui donne un bon sommeil,
    Au fond de ses paupières
    Est un autre soleil.

    La ville est bien sordide
    Malgré son beau rempart ;
    Mais Diogène est splendide,
    Du monde il a sa part.
    Le philosophe juste
    A du miel en rayons ;
    Le citoyen auguste
    Est fier de ses haillons.

Rédiger un commentaire

Petrus BOREL

Portait de Petrus BOREL

Joseph-Pétrus Borel d’Hauterive, dit Pétrus Borel ou encore « le lycanthrope », né à Lyon, au 24, rue des Quatre Chapeaux, le 29 juin 1809 et mort à Mostaganem (Algérie) le 17 juillet 1859, est un poète, traducteur et écrivain français.
Pétrus Borel est le frère d’André Borel d’Hauterive, auteur d’un... [Lire la suite]

© 2014 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto