Poème 'J’ai crevé le ventre de la mère…' de lecathare

Accueil > Les membres > Page de poésie de lecathare > J’ai crevé le ventre de la mère…

J’ai crevé le ventre de la mère…

lecathare

J’ai crevé le ventre de la mère,
La nature,
Brute.

J’ai entendu les bruits de la vie.
Doucement d’abord,
Puis de plus en plus fort.

Je ne comprenais rien
À ce que disaient ces hures
Lugubres.
Ordures
Bouffant déjà mon âme.

Mon âme battue,
Sifflée comme une fille de rue.
Mon âme piquée
Sur un putain de trottoir,
Traînée jusqu’à l’abattoir.
Mon âme attachée,
Sodomisée
Sans amour
Ni tendresse.
Mon âme pénétrée
Que pour le plaisir
De la voir moitie.
Mon âme haleter.
Hurler sa peur.
Renier ses reniements.
Manger ses propres excréments.

Maintenant,
Le gris blême du jour
Lui suffit à mon âme.

Beaucoup.
Trop.
Y sont passé dessus.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS