Poème 'La grande valse' de pouyotsimon

La grande valse

pouyotsimon

Il n’y a plus à indiquer le chemin
Cela n’est plus nécessaire
Les entreprises poitrinaires
Les sociétés anémiées
Tous ces vieux navires sur lesquels nous sommes embarqués
Vont sombrer enfin
Les meilleurs placements ne rapporteront plus que des ulcères
Nos économies allongées sous nos divans
Se lèveront pour marcher vers la mer

Les ouvriers ouvriront de nouvelles routes vers le soleil
Au loin on entendra les sirènes raconter leurs histoires
Qui finiront en queue de poisson
L’or se transformera en miel
Ils paieront en lavande en ivoire
Et prendront des cours de natation pour traverser l’horizon
Les femmes enfin danseront nues sous leurs robes
Une grande valse autour du globe

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Merci d'avoir fait ce voyage jusqu'à nous !
    Bienvenue Franck !
    Astrid

Rédiger un commentaire

pouyotsimon

Image de pouyotsimon

Nom : SIMON

Prénom : Franck

Naissance : 01/11/1951

Présentation : Peintre, poète, j'utilise autant les formes que les mots pour exprimer les troubles d'une pensée multiple. Jamais pourtant l'un ne pénètre l'autre et la technique employée est clairement...

Accéder à sa page de poésie

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS