Poème 'La nuit blanche' de Saounera6438

La nuit blanche

Saounera6438

Je me découvre aujourd’hui
Après cet excellent dîner,
Qui dura jusqu’à minuit
Durant lequel, je fus frappé
De colère Temporaire
A l’heure dont je m’apprêtais
A m’attabler ailleurs
Sur une chaise bleu pour m’adoucir l’âme
Pour oublier les problèmes précédents
Encrés là dedant, dans ma tête
Au jour de fête du mariage

Sans spéculer le lendemain,
Je me suis laisser manipulé
Par des mauvaises mains
En engageant du thé à l’accoutumée
Jusqu’à 3h du matin
Brusquement,
Le véritable intrigue enfin survint
A moi Idriss, Hamza et Kalidou
Histoire de s’allonger à côté
D’un pote nous présenta tous du dégoût
Dissimulé à l’intérieur

Quel guigne ! Je ne puis lutter
Contre les maintes piqûres des moustiques
Et la chaleur régnant dans la demeure
M’intriguais à tout heure
Je ne puis résister au chaos
Je décidai, sans arrière pensée
La voie du NOCTAMBULE
Mes yeux demeurèrent secs
Jusqu’au réveil de la foule
J’ai écris, écris,
Au point d’épuiser l’encre
De ma chère plume
Je changeai de maillot
En fumant un marlboro
De lors, j’ai dormis à la perfection
Jusqu’à midi
Le moment de ma rencontre avec Mady

Poème préféré des membres

Saounera6438 et karamogodelapensee11 ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. A ma connaissance ! La poésie, c'est la meilleure de nourriture !

Rédiger un commentaire

Saounera6438

Image de Saounera6438

Nom : Saounera

Prénom : Idrissa

Naissance : 17/10/1997

Présentation : Étudiant Malien, en Gestion des ressources humaines à l'institut universitaire de Gestion de Bamako. Poète et Romancier.

Accéder à sa page de poésie

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS