Poème '03 – Je regarde, feuille à feuille…' de Francis VIELÉ-GRIFFIN dans 'La Partenza'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Francis VIELÉ-GRIFFIN > 03 – Je regarde, feuille à feuille…

03 – Je regarde, feuille à feuille…

Francis VIELÉ-GRIFFIN
Recueil : "La Partenza"

Je regarde, feuille à feuille,
S’éparpiller dans le soir
Le manteau d’or et d’orgueil
De ces grands arbres noirs;

Je regarde, goutte à goutte,
Tomber comme du sang,
Les feuilles… et le soir en déroute
Tourne et fuit dans le couchant;

On rêverait toute une vie
D’espoir si vain qu’on en doute
- Mais voici la côte gravie,
Et voici le soir, et la route

1899

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Sagesse de la toundra
    -------------------------

    Le vieux renne, sur le seuil,
    Regardant venir le soir
    Est un bestiau sans orgueil,
    Un ami des arbres noirs.

    Quand il tombe quelques gouttes,
    On le voit, presque dansant
    Sur le bas-côté des routes,
    Rougi du soleil couchant.

    Il est content de sa vie,
    De la pluie, du ciel, de tout,
    Et son âme en est ravie ;
    Il est très sage et très fou.

Rédiger un commentaire

Francis VIELÉ-GRIFFIN

Portait de Francis VIELÉ-GRIFFIN

Francis Vielé-Griffin, né aux États-Unis à Norfolk (Virginie) le 26 avril 1864 et mort le 11 décembre 1937, est un poète symboliste français. Fils du général Viélé , il conserva sa nationalité américaine. Installé en Touraine il termina sa vie dans le Périgord où ses filles s’étaient mariées. Avec Gustave Kahn, il... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS