Poème 'L’âme' de Mexico

L’âme

Mexico

Toi messagère céleste de l’invisible,
Tu guides les pas, inspires les choix,
Ta lumière mystérieuse imperceptible,
Illumine les êtres d’une profonde foi.

Fée intérieure ne cessant d’exister,
Tu apportes nourriture à l’esprit,
Unie à la chair et aux pensées,
Tu es le fluide gracieux de la vie.

Douce et légère on t’admire,
Tes sœurs d’amour te trouvent belle,
Réveillée, la conscience t’aide à séduire,
Tu reflètes alors, la douceur d’une aquarelle.

Puis un jour dans un grand fracas,
A ton cocon douillet, liberté tu réclames,
Alors, détachée, tu rejoins l’immense magma,
Et pour l’éternité tu demeures, toi, l’âme.
Roro.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS