Poème 'Le petit banc' de Mexico

Le petit banc

Mexico

Petit banc dans la clairière,
Sur toi, petite barque, j’aime à rêver,
Dans tes bras, blotti, pauvre hère,
Je l’imagine près de moi, ma bien-aimée.

Petit banc des gens heureux,
Que chuchotes-tu à leurs oreilles?
Sur cette mer de feuilles, tout semble harmonieux,
Gestes tendres, baisers de merveilles.

Sous la voûte de tes gardiens d’écorces,
Tu apparais comme le divin berceau,
Des mots d’amour dits avec force,
Alcôve de bonheur où tout est beau.

Doux objet, complice de mes désirs,
Siège doré de mes pensées,
Puisse un jour, mon ange y accueillir,
Rêve profond, espoir de réalité.
Roro.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS