Poème 'Le monde et son déclin' de MatthieuDLMR

Accueil > Les membres > Page de poésie de MatthieuDLMR > Le monde et son déclin

Le monde et son déclin

MatthieuDLMR

Le monde était si beau lors de sa création
Ce monde à l’époque si verdoyant et riche
Riche de beautés et de vie
Un monde si pure qu’il ne souffrait aucune injure
Ah qu’il était beau ce monde!
Lui qui ne connaissait pas l’immonde
Mais comme toute chose connait une fin
Le monde connut son déclin
S’assombrissant avec le temps
C’est en son sein que vint son plus grand prédateur
Cette créature n’est autre que l’homme sans honneur
Et même si l’homme vécut en harmonie
Avec mère nature qui lui offrait tant de luxure
Cela ne put rester ainsi
Car ‘homme à toujours besoin de se sentir supérieur
Il commença à bafouer la nature
Puis à se quereller avec les siens pour des portions de terre
Ainsi vint la guerre, ce feu qui jamais ne s’éteint
Fléau de toutes formes de vies
Et qui n’a de cesse d’étendre ses flammes
A toutes ces contrées restées calmes
A toutes ces beautés que tant de gens essayent de préserver
Mais la guerre détruit tout sur son passage
Les familles, le bonheur, les villages
Et après la guerre
Il ne reste qu’un vague souvenir
De ce qui fut jadis la nature
La beauté de cette mère détruite, de cette Terre
Qui pleure devant tant de cruauté
De la part de cette espèce qu’elle ne cesse de porter
Qui ne pense qu’à détruire et verser le sang
Le sang de leurs aînés
Le sang de leurs parents
Le sang de leur mère, de la Terre…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS