Poème 'Le plus haut attentat que puisse faire un homme' de Victor HUGO dans 'Les Châtiments'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Victor HUGO > Le plus haut attentat que puisse faire un homme

Le plus haut attentat que puisse faire un homme

Victor HUGO
Recueil : "Les Châtiments"

Le plus haut attentat que puisse faire un homme,
C’est de lier la France ou de garrotter Rome
C’est, quel que soit le lieu, le pays, la cité,
D’ôter l’âme à chacun, à tous la liberté.
Dans la curie auguste entrer avec l’épée,
Assassiner la loi dans son temple frappée,
Mettre aux fers tout un peuple, est un crime odieux
Que Dieu, calme et rêveur, ne quitte pas des yeux.
Dès que ce grand forfait est commis, point de grâce
La Peine au fond des cieux, lente, mais jamais lasse,
Se met en marche, et vient ; son regard est serein.
Elle tient sous son bras son fouet aux clous d’airain.

Jersey. Novembre 1852.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS