Poème 'Le vaincu' de prpla1

Le vaincu

prpla1

L’église a crié : » sacrilège !
Un tyran a foulé mon seuil. »
Mais l’homme a dit : « qu’on me protège !
Je tiens la bible en signe de deuil. »

Le dictateur fait de l’église
Le symbole de son pouvoir.
On n’aime pas que je le dise;
Parce qu’on ne veut rien savoir

De ce qui s’est passé la veille:
Ayant du bruit à son oreille
provenant des manifestants,

L’homme fort tremblait comme un lâche,
Suppliant ainsi qu’on le cache
Après avoir pris ses calmants !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS