Poème 'Les rochers' de leodehurlevent

Les rochers

leodehurlevent

Ah ! que j’aime ces rochers quand la mer les recouvre
De ses vagues nacrées et qu’ils se redécouvrent
Dans un ballet sans fin que rien ne rompt jamais
Ni la nuit, ni le jour, de juin au mois de mai !

Tu es comme ces roches dans ta pudeur extrême
Dévoilant à ton gré tes seins si généreux
Que même sous le voile de ta tunique j’aime
M’en approcher en rêve et juste avec les yeux.

Ta peau blanche à l’air douce comme une pêche mûre
Quand apparaît le fruit de mon ardent désir,
Vers ton jean tendu je ne vois que plaisirs
M’appelant doucement dans de secrets murmures.

Oserais je franchir le pas ma délicieuse
T’effleurer de mes doigts sans que tu ne résistes
Et voir dans ton regard comme des améthystes
M’inviter au festin de joutes audacieuses !

Poème préféré des membres

VVAL a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

leodehurlevent

Image de leodehurlevent

Nom : non renseigné

Prénom : eric

Naissance : 07/09/1950

Présentation : non renseigné

Accéder à sa page de poésie

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS