Poème 'Passage sans vie au trépas' de ZebRennold

Accueil > Les membres > Page de poésie de ZebRennold > Passage sans vie au trépas

Passage sans vie au trépas

ZebRennold

Bébé ouvre les yeux
Tu es vivant
Et déjà vieux
Car tu es mourant.
Ta vue restera noire
Et tu passeras a coté
De la joie et de l’espoir
Mais tu ne peux regretter quelque chose ignoré.

La vie est dure
Mais tu ne le sauras pas
Mais la vie est belle
Sauf après le trépas.
Car tu ne courras pas
Entre les arbres de bois,
Car tu ne dessineras pas
La future maison de ton papa,
Car tu ne déballeras pas
Les cadeaux qu’on te feras,
Car tu ne verras pas
Toute l’attention qu’on aurai pour toi.

Dans un poème mourant
Exprimer de la couleur
Est possible par des pleures
Mais beau par des sentiments.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

ZebRennold

Image de ZebRennold

Nom : Rennold

Prénom : Zeb

Naissance : 04/02/1997

Présentation : cherche la postérité anonyme

Accéder à sa page de poésie

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS