Poème 'Pétole' de PierreLamy

Pétole

PierreLamy

C’est un jour d’accalmie. En mer nul ne se presse.

Ni ma coque de noix, ni l’albe goéland.

Jailli divinement de l’onde enchanteresse,

le seul à s’émouvoir est un poisson volant.

De mon petit voilier, peu me chaut la vitesse.

Eole, je connais votre immense talent,

mais en ce bel été, muguetez la déesse

et laissez mon esquif faire le nonchalant.

Il kiffe au plus haut point ce temps de demoiselle

et glisse, ultra-léger, la voile comme une aile,

sous le souffle iodé d’un soupçon de zéphyr.

?Et moi, loin de vouloir doubler les aquaplanes,?

Ulysse du weekend, je n’ai qu’un seul désir :?

m’offrir un grand bol d’air aux senteurs océanes.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

PierreLamy

Image de PierreLamy

Nom : Lamy

Prénom : Pierre

Naissance : non renseigné

Présentation : non renseigné

Accéder à sa page de poésie

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS