Poème 'Aiyanna – fleur éternelle' de Claudel

Accueil > Les membres > Page de poésie de Claudel > Aiyanna – fleur éternelle

Aiyanna – fleur éternelle

Claudel

Ô, elle avait la santé
Sauvage d’une Iroquoise ;
Ses yeux cyan et turquoise
Illuminaient sa beauté.

Son ventre était habité
Et il fallut qu’elle croise
Le grand hibou argenté…

Pour qu’il lui dise : ma belle,
Tu portes l’enfant des bois
Et bientôt dans quelques mois,
Jeune Mohawk, fleur rebelle…

D’un chef, tu enfanteras.

Aiyanna : prénom féminin autochtone qui signifie fleur éternelle.

Mohawk : membre d’une nation amérindienne vivant au Québec et en Ontario. Les Mohawks appartiennent à la Confédération iroquoise.

(Forme : Ghazel)

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Février 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS