Poème 'Voici quinze ans déjà que nous pensons d’accord' de Émile VERHAEREN dans 'Les Heures d'Après-midi'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Émile VERHAEREN > Voici quinze ans déjà que nous pensons d’accord

Voici quinze ans déjà que nous pensons d’accord

Émile VERHAEREN
Recueil : "Les Heures d'Après-midi"

Voici quinze ans déjà que nous pensons d’accord ;
Que notre ardeur claire et belle vainc l’habitude,
Mégère à lourde voix, dont les lentes mains rudes
Usent l’amour le plus tenace et le plus fort.

Je te regarde, et tous les jours je te découvre,
Tant est intime ou ta douceur ou ta fierté :
Le temps, certe, obscurcit les yeux de ta beauté,
Mais exalte ton coeur dont le fond d’or s’entr’ouvre.

Tu te laisses naïvement approfondir,
Et ton âme, toujours, paraît fraîche et nouvelle ;
Les mâts au clair, comme une ardente caravelle,
Notre bonheur parcourt les mers de nos désirs.

C’est en nous seuls que nous ancrons notre croyance,
A la franchise nue et la simple bonté ;
Nous agissons et nous vivons dans la clarté
D’une joyeuse et translucide confiance.

Ta force est d’être frêle et pure infiniment ;
De traverser, le coeur en feu, tous chemins sombres,
Et d’avoir conservé, malgré la brume ou l’ombre,
Tous les rayons de l’aube en ton âme d’enfant.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Un apéro dans un décor champêtre
    Au jardin qui ne subit nul hiver,
    En écoutant des chants d'oiseaux divers
    Sous le soleil en train de disparaître ;

    Au coin du feu, les paroles d'un Maître
    Narrant la vie, ses bonheurs, ses revers,
    Prenant souvent la forme d'un beau vers
    Dont la sagesse aussitôt me pénètre ;

    Ces deux plaisirs, qui sont de bon aloi,
    Ne valent pas le chaleureux émoi
    Que je ressens en ta douce présence.

    Seul, cet amour peut agrandir mon coeur,
    Sur toute chose il se montre vainqueur :
    Heureux le jour où il a pris naissance.

Rédiger un commentaire

Émile VERHAEREN

Portait de Émile VERHAEREN

Émile Adolphe Gustave Verhaeren, né à Saint-Amand dans la province d’Anvers, Belgique, le 21 mai 1855 et mort à Rouen le 27 novembre 1916, est un poète belge flamand, d’expression française. Dans ses poèmes influencés par le symbolisme, où il pratique le vers libre, sa conscience sociale lui fait évoquer les grandes villes... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto