Poème 'À une dame' de Hégésippe MOREAU dans 'Œuvres de Hégésippe Moreau'

À une dame

Hégésippe MOREAU
Recueil : "Œuvres de Hégésippe Moreau"

Qui se plaignait de voir aux Tuileries sa chaise entourée de jeunes gens.

Blonde à l’œil bleu, lis tremblant sur sa tige,
Vous vous plaignez, lorsque, prenant l’éveil,
Autour de vous la jeunesse voltige
Comme un essaim qui bourdonne au soleil.
Plaignez un peu les jeunes cœurs sans nombre
En plein midi soupirant sur vos pas ;
Plaignez surtout ceux qui battent dans l’ombre,
Belle, mais ne vous plaignez pas !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Fleurs, soyez patientes
    Avec les bruyants insectes,
    Messages de vie.

  2. Quel humour !
    Il faut dire qu'avec un tel prénom, la disposition est là.

Trackbacks
  1. Autre miroir obscur | Pays de poésie

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS