Poème 'Baïkal' de jorgevalour

Baïkal

jorgevalour

Ciel de glace qui nous prend Toi et Moi
Au gré de nos passions, aux croix de nos voyages,
Aux requiem redoutés et doux de nos amours blessés
Sur les grèves des nuits et des jours passés
Au flux des heures qui traversent le cristal
Des fractures givrées du lac Baïkal.

Sang de l’ennui coulant de la blessure du Temps…
Hamac aux vents du lac, souffles de nostalgie,
Flocons de l’univers au chevet blanc du ciel,
Fractales d’étoiles froides volant sur la banquise
De l’Ermite-Génie du lieu, l’écriture s’efface
Dans la débâcle des glaces ;
………………………………………………………………………..

Des amours avides, la vasque
Souffre
Dans le tumulte extravagant
Du retour du printemps.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

jorgevalour

Image de jorgevalour

Nom : VALOUR_PRALONG

Prénom : JORGE ANNE-MARIE

Naissance : non renseigné

Présentation : non renseigné

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS