Poème 'Pondichery' de jorgevalour

Pondichery

jorgevalour

Ville blanche ! Plages roses à l’Aurore du Bengale,
Un monde ancien dort sous ton toit colonial
Carillon, Sacré Cœur au rythme des Tropiques,
Des arbres centenaires en guise de portiques.

Charme discret, désuet; calme baigné de regrets,
Hébétés de mousson; inquiétés d’abandon
aux corbeaux noirs qui rodent, à l’Histoire qui brode
Le tissu suranné d’un vieux drapeau français …

Ville noire ! Saris éclatants aux auvents bariolés,
Un monde bruyant et vif aux rives du canal,
Le rose, le vert des rues; l’éléphant qui salue,
Les fleurs de jasmin blanc dans les cheveux des femmes …

Notes :
Plages roses à l’Aurore du Bengale : allusion à Auroville
Les fleurs de jasmin blanc : couronnes de jasmin vendues sur les marchés de Pondichéry pour orner la chevelure des indiennes.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. J aime beaucoup votre poème sur Pondichéry. Si vrai! Y avez vous vécu comme moi? J y ai passé mon enfance dans les annéés 1960

Rédiger un commentaire

jorgevalour

Image de jorgevalour

Nom : VALOUR_PRALONG

Prénom : JORGE ANNE-MARIE

Naissance : non renseigné

Présentation : non renseigné

Accéder à sa page de poésie

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS