Poème 'Belle Gitane' de francoiseseylac

Belle Gitane

francoiseseylac

Sonnet

Méfie-toi ami de la Belle Gitane
Qui danse sous la pluie chaude de l’été.
Méfie-toi de ses yeux de braise camée,
De sa beauté païenne, sa bouche sultane.

Sous ses jupons la chiromancienne tzigane,
cache les trésors de sa peau brune et sucrée ;
Ses cheveux noirs ondulent sur ses reins cambrés,
Et ses hanches roulent aux allures persanes.

Elle fera de toi l’esclave de sa chair ;
Sous ses mains douces les délices de l’Enfer,
Brûlent en sa langue charmeuse de serpents.

Tu seras serviteur de ses humeurs lascives,
Et ton désir ardent en fera récidive.
Le seul salut pour toi, la caresse du vent.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS