Poème 'Copal' de ATOS

Copal

ATOS

Océanic de Peter PERAZIO

Regarde
C’est en moi
Que je te vois!
On est les mêmes.
La même peau.
La même haine.
Une note bleue
Donne le ton.
Farce t’attrape?
Plexi face,
Face à plaque
Figée dans la glace.
Pile dans l’onde!
Face en vase
Balise mes plaies.
Coupée nette
Effeuille…
S’il me plaît.
Déchirée du dedans
Tatouée de surface
Le même cri
Pour toute Nuit
Les mêmes plis
Rites en réplique.

On est les mêmes.
Pareil sans sommeil.

La même peau
Corail de larmes
La même veine
La belle bleue
Récif d’entrailles
Sur nos chairs
Bruine l’incertaine,
Ce que nos vies nous enseignent.
En creux, en croix,
En décalcomanie,
Origami de nos envies
La folie se déploie et te replie.
Dans le fond de nos yeux s’éventrent
les instants, et s’empalent les âmes copal.
Le torse s’ouvre aux quatre vents.

Spéculaire autopsie
Saline rapsodie

Trame vivante
Suture exsangue
Spectre en étrave
Transfert d’effroi
Dans l’ambre du miroir
On se réfléchit parfois.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS