Poème 'Fête des mères' de Martial

Fête des mères

Martial

Mère, j’ai tant aimé ton regard
sur mon berceau, penchée,
Ta main dans ma main guidant mes premiers pas,
Ta joie, à mon bras suspendue,
de me porter vers l’autel du mariage.

Mère, j’ai tant aimé ta fierté de montrer
les petits enfants que je t’ai donnés,
tes larmes aussi à chacun de nos départs
te laissant seule dans ta grande maison vide.

Mère, j’ai tant aimé ton sourire aussi
quand, à ton tour, tu m’as quitté
sur le lit où tu m’avais fait naître.

Mère, je t’ai tant aimé
que je me demandes chaque jour si,
au delà de la mort
Tu ne continues pas, toi aussi
de nous aimer encore.

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Martial

Image de Martial

Nom : HAVEL

Prénom : Martial

Naissance : 12/06/1934

Présentation : Après avoir connu plusieurs vies, d'abord à Paris, dans sa jeunesse, puis en mer, comme officier sur de gros pétroliers, dans le Médoc ensuite, en qualité de fonctionnaire puis de chef...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS